Rechercher dans les archives
Retour aux sommaires
Tests du logiciel : des spécifications à la recette
Objectifs, grands principes et écueils à éviter
Mois: 01
Année: 1995
Numéro : 1/1995
DOI: 10.3845/ree.1995.007
Première page: 37
Dernière page: 41
Type: Dossier
Thème: Génie logiciel
Titre: Tests du logiciel : des spécifications à la recette
Nom de l'auteur: RENONCET
Prénom: Francis
Affiliation: SOLIC Tests & Recettes
Mot-clé: Plan qualité
Mot-clé: Automatisation des tests
Mot-clé: Qualimétrie
Mot-clé: Référentiel de tests
Introduction: Aujourd'hui, les enjeux des tests et recettes des systèmes d'information sont tels qu'ils conduisent à structurer, formaliser et outiller les processus de test. Sans un effort préalable d'organisation et de maîtrise de ces processus, référentiels et automates de test peuvent se révéler inefficaces.
Résumé: L'article s'intéresse aux deux processus majeurs de l'Assurance Qualité a posteriori que sont les tests développeur et la recette utilisateur, destinés à vérifier l'adéquation du logiciel aux spécifications et au contrat de service. L'approche choisie ici, appelée « industrialisation des tests et recettes », passe par l'organisation, la méthodologie, la formalisation et l'utilisation d'un outillage spécialisé. L'organisation, indispensable à la réussite des processus de tests et recettes, est soutenue par un ensemble d'outils logiciels : « l'atelier », pour lesquels il n'existe pas actuellement d'offre globale d'un même fournisseur. L'offre la plus complète du marché réunit les fonctions « référentiel de test » et « automatisation des tests ». La mise en œuvre du référentiel de test et de l'automatisation suppose une importante stabilisation de l'application à tester ; elle implique un surcoût et nécessite une bonne organisation tests et recettes pour atteindre l'objectif recherché.
 au compte de lecture pour accéder au document